by
on
under
Permalink

Le célibat rend-il égoïste?

celibAimer, c’est accepter de partager sa vie avec l’autre. Ceci exige un état d’âme. Savoir s’ouvrir à l’autre malgré ses différences. Alors d’emblée, l’on est tenté de se demander si vivre seul est preuve d’incapacité d’amour. Autrement dit, si le célibat n’est pas preuve d’égoïsme ? Une question qui mérite beaucoup d’attention face au choix de plus en plus croissant de célibat qui s’érige en mode de vie.

Qui est égoïste ?
L’égoïsme est un comportement anti social qui amène l’homme à vivre en retrait du monde. Un monde qui se limite à lui seul. Les autres ne l’intéressent guère. C’est un mot de la même famille que l’égocentrisme formé de la racine ego qui signifie moi et centrisme qui vient de centrer. Alors, l’égoïste est celui qui cherche à tout ramener à soi. Il ne s’intéresse qu’à lui et à lui seul et dans tout ce qu’il entreprend, il ne poursuit que ses propres intérêts. C’est un féodal qui cherche à posséder plutôt que concéder le moindre iota de sa liberté. Trop fier de lui-même, il vit en circuit fermé. Seul comme un célibat, n’est-ce pas ?

Célibat et égoïste, c’est le bon ménage !
Le célibat rime en parfaite harmonie avec l’égoïsme. Le premier n’est que la conséquence directe du second. En effet, le célibat qui n’est rien d’autre que le refus de partager sa vie avec une autre personne afin de créer un couple est une caractéristique de l’égoïsme. Le célibat autant que l’égoïste, préfère mener une vie solitaire parce que, l’amour qu’il porte à sa propre personne l’aveugle et l’empêche d’aimer les autres qui pour lui n’existent pratiquement pas ou ne sont pas en mesure de lui donner satisfaction. Et même s’il essaie de créer une vie de couple, cette relation amoureuse ne finira qu’en queue de poisson. Parce qu’étant très autoritaire, il considérera son alter ego comme sa chose qu’il voudra posséder à tout prix ou lui imprimer son propre modèle de vie repliée. Alors loin d’être une vie de couple épanouie pour ce conjoint, ce sera pour lui une vie de caverne qu’il finira par briser.

Comment éviter le célibat endurci ?
Pour se libérer de ce cercle vicieux dans lequel le célibat nous enferme, le premier pas à faire est de prendre conscience de cette faiblesse qu’est l’égoïsme qui nous subjugue et de ses conséquences négatives sur notre vie .Une fois cette barrière franchie, s’armer d’une forte dose de volonté pour s’imprimer un nouveau mode de vie en cherchant à s’ouvrir aux autres et à les accepter tels qu’ils sont. Avec leurs différences bien sûr. Pour y arriver, adonnez – vous aux sports d’équipe pour apprendre à partager avec les autres et développer vos potentialités humaines.

Originally posted 2013-10-03 11:40:28.