Devenir une femme infidèle, entre revendication et vengeance.

Après des siècles de dépendance et d’infériorité de la gent féminine, l’égalité et la parité deviennent les maîtres mots dans les sociétés occidentales.

5 GIRLS  118

Après avoir conquis leur émancipation, les femmes mariées revendiquent désormais le droit à l’infidélité au même titre que leurs compagnons.

 

Si l’adultère féminin n’est plus depuis 1975 un délit, la femme infidèle est, aujourd’hui encore,jugée négativement comparativement à l’homme, portant le poids d’une forte culpabilité en franchissant le pas vers l’infidélité. Des années de supposée supériorité de l’homme en matière de sexualité accroissent cette culpabilisation, pour la femme qui ne pouvait qu’être mère ou objet de désir sans pour autant que ne lui soit reconnu le droit de ressentir des désirs sexuels et d’avoir une sexualité. Cependant ce sentiment de culpabilité donne encore plus de piquant à la relation extra-conjugale dans une société où épanouissement et développement personnels prédominent, contrecarrant la notion même de fidélité.

Au-delà de cette évolution sociétale favorable à la transformation du comportement féminin, les raisons de devenir une femme infidèle sont multiples. La première est tout simplement la mésentente familiale pour plus de 60 % des femmes mariées avant la vengeance de la femme trompée. Par ailleurs, l’adultère serait provoqué par la perte de son identité. Mère, épouse, cuisinière, femme de ménage ou compagne, elle n’est plus femme, se perdant dans le marasme de son couple où s’instaure, au fil du temps, le laisser-aller de chacun des partenaires. Le désir pour son conjoint et celui de lui plaire s’évanouissent suscitant ennui et besoin de trouver une échappatoire, pour mettre un peu de piment dans sa vie et redevenir une amante.

 

Une faible minorité de femmes reconnaissent leur besoin d’une vie sexuelle plus remplie pour s’épanouir dans leur vie de couple, certaines déclarant que cet adultère sauve leur mariage. À l’inverse, quelques une avouent avoir fait, au gré des déplacements professionnels, congrès ou tout simplement sur leur lieu de travail, la rencontre à laquelle, malgré leur réticence, elles n’ont pas pu résister : le coup de foudre qui leur fait se poser la question « et si c’était lui, l’homme de ma vie ». Ce constat se fait généralement dans la douleur à l’idée de briser la vie des autres, mari et enfants.

Quelles que soient les raisons de l’infidélité, elles trahissent toutes un malaise dans la vie de couple qui peut-être n’a pas été décelé ni dissipé à temps.

Quelques Sources sympa sur ce sujet à découvrir

http://www.elle.fr/Love-Sexe/Mon-mec-et-moi/Articles/Infidelite-pourquoi-trompe-t-on-1761944

http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-femmes-se-mettent-embrasser-largement-infidelite-evolutions-sens-donne-adultere-michelle-boiron-820160.html

http://rencontres-extraconjugales.info/infidelite-feminine/