by
on
under
Permalink

Les rencontres amoureuses pendant les vacances

homme-celibataire

Après le baby-boom, qui apparut à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, et le « papy-boom », caractéristique des années 2005, 2006, la France connait un nouveau « boom » : « le célibat-boom ».

Selon l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), plus de 8 millions de personnes vivent seules. Depuis 40 ans, le nombre de célibataires a plus que doublé. Les femmes en sont les principales victimes. Une tendance qui ne se réduit pas qu’à la France, puisque selon une étude statistique allemande, en 2012, un cinquième de la population allemande vivait seule. Que révèlent ces chiffres ? Dans un premier temps, elle souligne une évolution sociétale. En effet, comparé aux années 1950’s, 1960’s, ou même 1970’s les divorces sont en hausse constante. Ajoutons à cela, de plus en plus de jeunes choisissent la voie de l’université et font donc reculer l’âge moyen du mariage. Enfin, suite aux progrès de la médecine, l’homme vit de plus en plus longtemps, le nombre de senior seuls et donc plus conséquent.

Une des questions phares de notre époque est donc celle-ci : comment puis-je sortir de mon célibat ? La réponse semble évidente : il faut avoir du temps parce que rencontrer l’amour est d’abord une affaire de temps libre. On se souvient tous des héroïnes de séries télé comme Ally Mc Beal ou encore Bridget Jones, qui submergées par leur vie professionnelle, deviennent chemin faisant des célibataires endurcies. Le temps est donc une des clés principales pour sortir du célibat. Où pouvons-nous trouver ce temps ? Pendant les vacances par exemple !

Terminé le stress de la vie quotidienne, l’enfermement, les journées surchargées de travail. Les vacances sont synonymes de redécouverte de soi mais également de découverte des autres. Ainsi, pour beaucoup de français, les vacances sont un moment d’épanouissement sentimental sans précédents.

Sur la plage, à la montagne, dans ces lieux privilégiés, des rencontres se produisent. Ce cadre nouveau favorise le rapprochement entre des personnes qui, autrement, ne se seraient peut-être jamais rencontrées, ni donc appréciées. Ces circonstances peuvent marquer le début d’une histoire d’amour courte où règne insouciance et spontanéité. Cependant, elles peuvent également débouchées sur des histoires beaucoup plus sérieuses.
Dans ces conditions, une fois les vacances terminées, une floraison de questions se posent. Faut-il mettre un terme à cette histoire ou la poursuivre? Et si on décide de continuer, comment tenir la distance lorsque l’heureux élu appartient à une province ou un pays éloigné ?

On pense alors aux complications que peuvent engendrer une telle histoire d’amour. Il n’y a pourtant pas de recettes miracles. Comme le soulignait l’auteur espagnol Antonio Machiado : »Il n’y a point de chemin, le chemin se fait en marchant ». Par conséquent, évitez de mettre l’intégralité de vos espoirs dans cette nouvelle relation amoureuse et en attendre plus qu’elles ne peuvent donner. Une histoire de vacances est d’abord une excellente occasion de rencontrer quelqu’un d’autre et, ensuite, de prendre le temps de mieux découvrir et apprécier cette dernière. Petit à petit, vous saurez s’il y a suffisamment de points communs, si vos personnalités peuvent constituer un terreau favorable pour une relation plus poussée, des projets communs, voire peut-être une consécration de votre relation devant monsieur le maire.